Présentation de la province

PNG

JPEG

Géographie


Le Manitoba est une province des prairies canadiennes. Elle est bordée au nord par la baie d’Hudson et par la province du Nunavut, à l’est par l’Ontario, à l’ouest par la province de Saskatchewan et au sud par les états américains du Dakota du Nord et du Minnesota. Le Manitoba se situe à égale distance de Montréal et de Vancouver.

Le Manitoba possède plus de 110 000 lacs dont les lacs Winnipeg, Manitoba et Winnipegosis. Parmi les cours d’eau importants se trouvent la rivière Rouge, la rivière Assiniboine, le fleuve Nelson et le fleuve Churchill.

La province est caractérisée par son climat continental rude en raison notamment de la topographie plane du territoire. Au nord, se trouvent des forêts de conifères, de la fondrière de mousse et la toundra.

Population


Avec 1,25 millions d’habitants, le Manitoba est la cinquième province du Canada la plus peuplée après l’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et l’Alberta. Près de 60% de la population réside dans la capitale provinciale, Winnipeg, qui compte 630 000 habitants.

Le plus grand groupe ethnique et linguistique est d’origine anglaise. Les francophones représentent 3,5% de la population manitobaine.

Le Manitoba accueille la plus grosse proportion d’autochtones (près de 16,5%). Cette population, en pleine croissance, fait du Manitoba la province où la proportion d’enfants est la plus importante au Canada. Les autochtones se regroupent dans deux communautés principales : les Indiens et les Métis, auxquels s’ajoutent les Inuits qui ne forment qu’une petite communauté.

Economie


L’économie manitobaine, traditionnellement centrée sur l’exploitation des ressources naturelles (agriculture, forêt, mines) s’est progressivement diversifiée et repose désormais pour une large part sur les services (72% du PIB provincial) et le secteur manufacturier (12%).

La diversification de l’économie de la province a d’abord concerné le secteur minier, puis s’est élargi, en particulier après 1945, à des secteurs tels que l’hydroélectricité, les industries agro-alimentaires, et les industries de transport et de transformation. Plus récemment, le Manitoba a développé des activités liées aux hautes technologies et au secteur informatique. La province, qui est déjà un centre audiovisuel important, ambitionne de développer une industrie du cinéma.

Le Manitoba connait une croissance économique stable et l’un des taux de chômage (5,4%) le plus bas du Canada.

Culture


L’activité culturelle au Manitoba est essentiellement concentrée sur sa capitale, Winnipeg.

L’un des acteurs culturels majeurs dans cette région est le très prestigieux Royal Winnipeg Ballet, créé en 1941. Cette compagnie est la plus ancienne école de danse classique d’Amérique du Nord et connaît une renommée internationale. L’Orchestre symphonique de Winnipeg organise le plus grand festival de musique nouvelle du Canada anglophone. Pour le théâtre, le Cercle Molière de Saint Boniface revendique le privilège d’être la plus ancienne troupe de théâtre du pays et présente des pièces de théâtre en français depuis 1925.

A noter également, la tenue d’un festival de théâtre les deux dernières semaines de juillet, le Winnipeg Fringe Theatre Festival. Les troupes de théâtre locales, nationales et internationales jouent dans une atmosphère de festival vibrante et excitante. Dans le domaine de la littérature, le festival International des écrivains de Winnipeg a lieu tous les ans en septembre. Plusieurs galeries d’art permettent au public de Winnipeg de se familiariser avec les artistes locaux, voire nationaux et parfois internationaux : la Galerie d’Art de Winnipeg la Floating Gallery, Ace Art, Plug In…

Enfin, le Centre Saint-Norbert pour les Arts et la Culture à Winnipeg est un lieu de production artistique et d’exposition très admiré dans l’ensemble du Canada.

Divers festivals multiculturels sont également organisés, parmi lesquels Folklorama, Canada’s Cultural Celebration, le Festival du Voyageur , le Festival Manipogo .

La francophonie au Manitoba


La présence française au Manitoba est une réalité de longue date, puisque dès le 18ème siècle, trappeurs et “voyageurs” français ont parcouru l’actuelle province, avant de s’établir au début du 19ème siècle dans la colonie de la rivière Rouge.

En 1870, le Manitoba s’est joint aux quatre autres provinces du Canada comme province bilingue.

Compte tenu de leur importance numérique et de leur rôle dans la création du Manitoba, les francophones avaient naturellement obtenu une reconnaissance institutionnelle de la place du français dans l’Acte du Manitoba de 1870, qui entérinait la pratique introduite au cours du siècle dans les actes intéressants la province. Cette situation a été remise en question dès 1890 par “the Official Language Act”, qui a fait de l’anglais la seule langue officielle de l’assemblée législative ou devant les tribunaux.

Les droits linguistiques et éducatifs des francophones ont été à nouveau graduellement reconnus à partir de la fin des années 1960. En 1970, le gouvernement provincial a autorisé le français comme langue d’enseignement dans les écoles publiques. Le français a retrouvé en droit son statut de langue officielle grâce à une décision de 1979 de la Cour suprême déclarant inconstitutionnel “the Official Language Act” de 1890.

Conseils pour l’installation au Manitoba

Dernière modification : 24/10/2014

Haut de page